Investissement

Investissement dans le neuf vs l’ancien : le duel

13

Vous souhaitez vous investir dans l’immobilier locatif. Vous projetez d’acheter un bien, mais vous semblez hésiter entre un investissement dans le neuf et  un placement dans l’ancien ? Que ce soit l’un ou l’autre, ce n’est juste qu’une question de goût, de budget et d’emplacement. Le neuf représente en effet un très bon investissement. Sur le net, vous trouveriez plusieurs exemples de programmes neufs qui le prouvent. D’un côté, le régime classique lui aussi a des avantages non négligeables.

Acheter dans le neuf : les avantages et inconvénients

Acheter un bien immobilier locatif dans le neuf implique une totale liberté non seulement dans le choix de l’emplacement, mais aussi dans la conception. Vous pouvez en effet choisir les aménagements adaptés à vos goûts et besoins, en fonction de votre budget. Cela ne ferait qu’augmenter votre chance de générer des locataires potentiels, en particulier s’il s’agit d’un bien dédié à une résidence de service.

Le dispositif Censi Bouvard permet aux propriétaires dans le neuf de bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu. L’avantage fiscal pour la location de résidences de services meublée est fixé à 11% dur prix HT du bien avec un plafond maximum de 300 000 €.

Les principaux inconvénients de ce type d’investissement résident dans l’impossibilité de revente du bien si la location est encore en cours. Le bien en location pourrait également perdre sa rentabilité au fil des années et selon son emplacement.

Une bonne nouvelle pour les propriétaires, l’avenir de la loi Pinel pourrait leur être favorable. En effet, une possibilité de réévaluation des plafonnements de loyers pourrait être envisagée.

Bon à savoir avant de s’investir dans l’ancien

Même si  s’investir dans l’immobilier neuf s’est largement multiplié, l’investissement dans l’ancien est aussi réalisable.

Acheter un bien immobilier ancien dédié à la location vous permet de bénéficier d’un revenu complémentaire défiscalisée, et ce, pendant au moins 10 ans. Ce système d’amortissement concerne en particulier les biens meublés acquis par le biais d’un crédit.

Il est tout à fait possible de générer des revenus supérieurs jusqu’à 5% en investissant dans l’ancien surtout si vous avez l’intention de vous investir dans une résidence pour sénior ou EHPAD. La plupart des propriétaires de ces types de bien sont souvent poussés par la concurrence, donc obligés de proposer un prix très compétitif.

Acheter dans l’ancien implique cependant des travaux de rénovation, voire des mises en conformité. Si vous pensez conquérir des locataires potentiels, quelques coups de rafraîchissement peuvent être nécessaires. Le remplacement de certains équipements est aussi incontournable : isolation, chaudière et, etc.

About the author / 

Renaud Leroy

Technicien & Journaliste dans le BTP