Finance

Bitcoin : la crypto-monnaie dépasse pour la première fois les 10 000 dollars

21

Le concept des crypto-monnaies a tellement évolué depuis leur apparition que le cours de certaines de ces monnaies, notamment le précurseur, le Bitcoin, bat régulièrement des records. Le plus récent en date ? Avoir réussi à dépasser la barre de 10 000 dollars US, alors que certains prédisaient déjà sa fin. Décryptage de cette actualité 100 % monnaie virtuelle.

Le cours du Bitcoin ne cesse d’évoluer

Le cours de la première crypto-monnaie, le Bitcoin, dont traite notamment cet article de Myyri, flambe régulièrement depuis son arrivée sur le marché. Après avoir atteint la barre des 1 000, puis franchi celle des 5 000, et avoir finalement touché le pic historique des 19 000 dollars en 2017, la monnaie virtuelle a baissé jusqu’à environ 6 000 dollars en 2018.

Cette tendance s’est plus ou moins poursuivie en 2019, se stabilisant quelque peu grâce à des hausses ponctuelles. Toujours est-il que depuis lors, la crypto a régulièrement passé plusieurs mois d’affilée sans voir son cours flirter avec les 10 000 dollars.

La dernière fois que cela était arrivé, c’était le 26 octobre 2019. Il a donc fallu attendre un peu plus de 3 mois, soit jusqu’au 09 février 2020, pour revoir l’unité de Bitcoin s’échanger à 10 000 dollars ou plus.

Le Bitcoin franchit la barre des 10 000 dollars US, quelle est la suite ?

Que laissent présager ces chiffres pour la suite ? Difficile à prédire. D’autres éléments permettent toutefois de suggérer des analyses, le 3e halving entre autres. Cette opération, qui consiste en la réduction de moitié des récompenses attribuées aux mineurs, suscite généralement beaucoup d’engouement de la part des investisseurs, compte tenu de sa rareté (le halving n’intervient qu’une fois tous les 4 ans).

Prévu pour mai 2020, il pourrait donc avoir un important rôle à jouer dans la stabilisation du cours du Bitcoin au-dessus des 10 000 dollars US. Un autre élément à prendre en compte est la place que de plus en plus d’investisseurs accordent au Bitcoin.

Même si nous n’en sommes pas encore à l’ère de l’«étalon-Bitcoin», de nombreuses personnes voient désormais la première crypto-monnaie de l’histoire comme une réserve de valeur, un actif à acquérir pour se prémunir contre les effets de l’inflation.

Comment se procurer des Bitcoins ?

Le Bitcoin est une monnaie virtuelle, fonctionnant donc bien différemment en comparaison avec la monnaie fiduciaire. Ainsi, on n’ouvre pas un « compte Bitcoin » comme on pourrait ouvrir un compte à la banque.

Pour acheter des Bitcoins, il existe aujourd’hui plus d’une centaine de plateformes d’échange de crypto-monnaies sur lesquelles il suffit d’ouvrir un compte. L’autre alternative consiste à se procurer des Bitcoins ou des Satoshis (sous-unité du Bitcoin), par virement ou par carte bancaire, grâce à quelques acteurs du secteur qui proposent de tels échanges.

Le trading des cryptomonnaies, via des brokers certifiés évidemment, constitue également un moyen d’acheter du Bitcoin. Dans tous les cas, le Bitcoin est stocké dans un wallet, un portefeuille virtuel.

Par ailleurs, il est possible d’obtenir des Bitcoins en devenant un acteur du système, via le concept de masternode entre autres. Ce concept désigne un serveur disposant d’un exemplaire entier de la Blockchain, technologie qui sous-tend l’émission des Bitcoins.

Son objectif est d’intégrer de nouvelles fonctionnalités au protocole au moment de la validation des transactions, en vue de sécuriser le processus. Ce faisant, la masternode permet d’obtenir plus de rapidité dans les transactions, tout en renforçant l’anonymat et le niveau de sécurité.

Le propriétaire de la masternode reçoit alors de façon régulière des intérêts appelés « rewards ». Vous pouvez aussi faire du crypto-mining, soit du minage de crypto-monnaie, pour recevoir en récompense des Bitcoins si vous parvenez à découvrir un nouveau bloc de Bitcoins. Des compétences en programmation sont toutefois nécessaires.

About the author / 

Renaud Leroy

Blogueur