Finance, Investissement

Le Livret B

38

Autre produit d’épargne disponible et moins connu, le livret B. Comme le Livret A, celui-ci peut être ouvert par n’importe quel particulier mais les retraits au guichet ne sont autorisés qu’à partir de 16 ans, et avec autorisation des parents jusqu’à 18 ans. D’autres plans d ‘épargne peuvent être contractés parallèlement.

Ouvrir un livret B

Il vous faut alors verser un montant minimum de 1,52 euros, mais contrairement au Livret A, les montants des dépôts d’argent sur ce compte sont illimités. S’agissant des retraits, ils sont limités à 762,25 euros dans les établissements de la région où il a été contracté et à 437,35 euros ailleurs.

Quelle rémunération ?

Tout d’abord, il est important de noter que celle-ci est libre. Le taux d’intérêt du Livret B est établi dès la souscription par l’établissement prêteur. Les intérêts sont quant à eux calculés tous les 15 jours, le 1er et le 16 de chaque mois. Et comme, pour le Livret A, les intérêts s’ajoutent au capitalépargné.

Quelle fiscalité ?

Contrairement au Livret A, le Livret B connaît une fiscalité à prendre en compte lors de son ouverture. En effet, les plus-values sur la vente de valeurs mobilières sont imposables sur le revenu à un taux de 18 %, pour toutes les cessions effectuées depuis le 1er janvier 2008, et le seuil d’imposition est à hauteur de 25 830 euros pour les revenus 2010.A noter que dorénavant, ces cessions sont également soumises aux prélèvements sociaux au taux de 12,1%.

About the author / 

Renaud Leroy

Blogueur