Immobilier

Tout savoir sur la gestion locative !

23

Le marché de l’immobilier est très dynamique en France. En effet, plus d’un million de transactions immobilières ont été enregistrées sur tout le territoire en 2019. Vous possédez des biens immobiliers et vous souhaitez les rentabiliser ? Découvrez la solution de gestion locative qui pourra sûrement vous être utile.

Qu’est-ce qu’une gestion locative ?

La gestion locative est un procédé dans lequel un propriétaire délègue la gestion de ses biens immobiliers à un mandataire. Grâce à cette technique, le titulaire de biens immobiliers pourra rentabiliser ses biens sans avoir à les gérer lui-même. Ces biens immobiliers peuvent être des villas, appartements, maisons, immeubles, des locaux commerciaux ou professionnels, des studios, etc.

Les fonctions du gestionnaire de patrimoine dépendent des conditions définies dans le contrat de gestion locative. Par exemple, le mandataire pourra chercher des locataires, expédier des avis d’échéance, envoyer des quittances et percevoir les loyers afin de les remettre aux propriétaires. D’ailleurs, il s’occupe des travaux liés à vos biens et il contrôle aussi la validité des assurances.

Gestion locative

Comment choisir le mandataire adapté à vos besoins ?

D’abord, vous avez le choix entre plusieurs professionnels qui proposent leur service dans ce domaine.

Il existe des plateformes comme Flatlooker, qui offre une gestion locative complète des biens immobiliers aux environs de Bordeaux. Se basant sur les outils digitaux, cette plateforme assure une location beaucoup plus rapide de vos biens immobiliers par rapport à une agence traditionnelle. De plus, un photographe professionnel s’occupe des prises de vue qui viendront illustrer l’annonce publiée.

Il est aussi possible de faire appel à un administrateur de biens qui est expérimenté dans le domaine de la gestion locative ou à un agent immobilier qui sera en charge de l’achat et de la vente de biens immobiliers. Enfin, vous pouvez également déléguer cela à un notaire qui propose des services de gestion locative. Néanmoins, il sera moins efficace puisqu’il n’est pas au cœur du métier.

Ensuite, le choix d’un bon mandataire dépend des frais de gestion locative qu’il offre. Certains professionnels fixent un prix unique et d’autres proposent un tarif de gestion locative en fonction des biens à gérer. À vous de choisir le mandataire adapté à vos besoins. En moyenne, le coût des frais de gestion locative ne dépasse pas les 8 % HT des loyers encaissés. Néanmoins, cela dépend des missions que le mandataire va prendre en charge. En effet, s’il couvre beaucoup de fonctions liées à la gestion locative, les frais pourront atteindre 10 à 18 % HT des sommes encaissées. D’autres frais annexes peuvent s’y ajouter comme le suivi des travaux, l’accompagnement des locataires lors de leurs installations, les frais juridiques, la visite de l’appartement une fois par an.

La loi Alur et la gestion locative

La loi Alur change les dispositions concernant la gestion locative. Désormais, les bailleurs sont soumis à des plafonds et les loyers sont encadrés. Les documents et les contrats de location à remettre au locataire sont uniformisés. Les frais d’état des lieux et les honoraires de location doivent respecter un certain plafond. D’ailleurs, le dépôt de garantie doit être restitué dans un délai d’un mois dans le cas où le bien immobilier n’aura subi aucun dommage.

About the author / 

Renaud Leroy

Blogueur