Crédit, Investissement

Zoom sur le PTZ+, le nouveau prêt à taux zéro

56

Le fameux prêt à taux zéro dont ont bénéficié bon nombre de primo-accédants à la propriété a subi un petit lifting. Son successeur le PTZ+, entré en vigueur depuis le 1er janvier 2011, conserve son principe de favoriser l’accession à sa première résidence principale. Mais quelques modalités en ont été modifiées.

Il faut savoir que ce prêt peut se cumuler à d’autres (prêt conventionné, prêt d’ épargne logement..) et ne peut pas financer plus de la moitié du montant de l’achat. Un seul PTZ+ peut être accordé par ménage et celui-ci est pour l’heure effectif jusqu’au 31 décembre 2014.

Qui peut bénéficier du PTZ+ ?

Pour pouvoir bénéficier de ce prêt, l’emprunteur ne doit pas avoir été propriétaire de sa résidence principale les deux années précédant sa demande de prêt. Toutefois, sont exemptés de cette condition les personnes suivantes : le titulaire d’une carte d’invalidité, le bénéficiaire de l’allocation adulte handicapé, toute personne victime d’une catastrophe ayant rendu son habitation définitivement inhabitable.

Par ailleurs, l’octroi de ce PTZ+ n’est soumis à aucune condition de ressources mais comme n’importe quel prêt, la situation financière de l’emprunteur est étudié pour évaluer les capacités de remboursement de ce dernier.

Comment utiliser le PTZ+ ?

En ayant recours à ce prêt à taux zéro nouvelle génération, vous pouvez soit faire construire votre résidence principale, soit acheter un logement neuf ou ancien, ou encore réhabiliter en habitation un local affecté initialement à un autre usage ou enfin acquérir un logement qui fait l’objet d’un contrat de location-accession.12

About the author / 

Renaud Leroy

Blogueur