Finance

Les fonds d’amorçage : un vrai coup de pouce pour les start-up

80

Un projet innovant nécessite un financement pour démarrer et réussir. C’est dans ce cadre que les fonds d’amorçage ont été mis en place. Il s’agit d’un apport financier servant à donner un vrai coup de pouce aux start-up ayant des projets prometteurs. Vous avez un projet prometteur et vous manquez de financement ? Découvrez les informations essentielles concernant les fonds d’amorçage !

Fonds d’amorçage : de quoi s’agit-il ?

Les fonds d’amorçage sont des financements destinés à la réalisation de projets innovants ou à fort potentiel de croissance. Si vous avez un projet innovant, ces fonds peuvent vous aider à faire décoller votre entreprise.

Sachez que les fonds d’amorçage peuvent être régionaux ou nationaux et atteindre la somme des sommes pouvant aller jusqu’à 40 000 euros.

Les fonds régionaux favorisent les entreprises localisées dans leur zone géographique et apportent leur soutien à l’économie locale. Nous assistons souvent au co-investissement des fonds régionaux et des business angels.

Notons qu’un business angel est une personne physique ou morale qui apporte des fonds de démarrage et de l’expertise aux start-up afin que celles-ci puissent décoller. En contrepartie d’un intérêt futur bien sûr ! Agissant comme un investisseur individuel, il finance le projet avant son lancement.

Quant aux fonds d’amorçage nationaux, ils soutiennent les start-up à l’échelle nationale en fonction du projet.

Sachez que le capital-amorçage finance le projet à son premier stade de développement ou en amont. Les fonds d’amorçage sont notamment utilisés pour couvrir la location du local qui va accueillir l’entreprise, pour financer les études techniques et le marché, fabriquer le prototype, lancer le produit sur le marché, etc.

Fonds d’amorçage : quel fonctionnement ?

financement start up fonds amorçage

Dans la plupart des cas, ces fonds d’amorçage sont semi-publics et gérés par des professionnels. Les actionnaires peuvent être l’État, les régions, etc. Ils disposent souvent d’une équipe qui assure la gestion du capital et qui joue le rôle de conseil et de suivi de la start-up, contrairement au business angel qui décide de l’investissement.

Parfois, les fonds d’amorçage sont des fonds privés. Dans ce cadre, les actionnaires sont privés : des banques, des assureurs, etc.

Dans le cadre de la sélection des projets innovants, un comité de sélection se charge d’évaluer les projets éligibles. Celui-ci est généralement constitué d’organismes de soutien, de création et de développement d’entreprises en région comme la Chambre des métiers, les banques locales, des sociétés locales, des organismes de financement, etc.

Un comité d’engagement assure la validation des moyens et des conditions de financements octroyés aux projets retenus. En outre, un comité de pilotage se charge du suivi, de la cohérence et de l’efficacité du dispositif mis en place.

À qui sont destinés les fonds d’amorçage ?

Sachez que les fonds d’amorçage sont destinés aux entrepreneurs ayant un projet innovant, prometteur et qui s’inscrit dans un modèle économique viable. Par conséquent, le projet doit apporter un dynamisme à l’économie locale et être rentable. Une très bonne solution pour la concrétisation des projets innovants sur le territoire !

About the author / 

Renaud Leroy

Blogueur